dans le vieux chai rénové, indépendant de notre habitation, qui abrite  trois chambres et une suite familiale, un salon et une salle à manger. Nos tarifs sont dégressifs en fonction de la durée de votre séjour

Notre maison d’hôtes, construite en 1877, est nichée dans un  hameau très calme au cœur du vignoble angevin, à 2 mn de Brissac et de son château et à 15mn d’Angers. Vous séjournerez dans une maison indépendante. Vous prendrez vos petits déjeuner dans la salle à manger et vous pourrez vous reposer dans le salon qui sont réservés à nos hôtes ou farnienter au jardin.

Marie-Agnès et Philippe Lambert

* nous sommes  proches du golf de Saint Jean des Mauvrets, de Juigné sur Loire ( le fief de la Thioire), de Charcé Saint Ellier

( le prieuré), Murs Erigné, Saint Melaine, Soulaines sur Aubance, Vauchrétien, Thouarcé, à  20 mn de Terra Botanica,

à 25 mn du zoo de Doué la fontaine, 35 mn de Saumur et une heure du Puy du fou

Nos tarifs sont dégressifs en fonction de la durée de votre séjour.

Toutes nos chambres ont salle de bain  et WC privatifs, une télévision, un accès WiFi gratuit, un plateau avec bouilloire, tisanes et café soluble et un sèche cheveux.

Le petit déjeuner gourmand et varié est inclus dans le tarif. En soirée, et sur réservation, Marie-Agnès pourra vous préparer un excellent repas servi soit en plateau repas soit en table d'hôtes. Vous pourrez vous relaxer au jardin, faire une petite pétanque , ou encore du sport dans la salle de fitness .

Vous serez séduits par  la diversité qu’offre la magnifique région de l'Anjou: la Loire majestueuse et apaisante, les vignobles de l’Aubance et du Layon, les innombrables lieux chargés d’histoire,la richesse des activités qui vous seront proposées et nous ferons de notre mieux pour vous guider pour vos visites gourmandes et touristiques.

Le clos chevalier

lieu dit Clabeau, Saint Jean des Mauvrets 

49320 Les Garennes sur Loire, France

Contact & réservation :

       0033 (0)2 41 44 16 86 / 0033 (0)6 18 31 29 62
       marie-agnes@lecloschevalier.info
 
 
Le cadre noir de Saumur